Ça gaze !

Notre barbecue fonctionnant au butane, il arrive toujours un jour où la bouteille doit être remplacée.

Qu’à cela ne tienne, c’est un prétexte de plus pour un petit tour de vélo, surtout par un beau dimanche comme aujourd’hui. Départ avec la vide, retour avec une pleine et c’est reparti pour les grillades !

Ça peut impressionner car ces bouteilles d’acier sont lourdes à porter à la main — surtout pleines, environ 23 kg —, mais simplement posée sur le plateau du vélo, elles ne cause aucun souci : durant le trajet, elle tressaute un peu sur les pavés et irrégularités de voirie, mais reste parfaitement stable. Le centre de gravité assez bas du Bullitt fait qu’il n’y a aucun déséquilibre.

Et bien entendu devant l’échoppe de quartier, le biporteur étonne, intrigue et épate toujours la clientèle et les boutiquiers, qui en voient immédiatement le côté pratique, les possibilités de transport qu’il offre, et ont du mal à croire qu’il est dénué d’assistance électrique.