Élégant au pliant

Lors de ma séance de photos du pliant au Palais royal, un photographe passait par là et m’a fait prendre la pose… Pas l’habitude d’être de ce côté de l’objectif !

hachiko Jeanba

À l’opposé du Bullitt : un vélo pliant

Voilà l’été, j’aperçois le soleil
Les nuages filent et le ciel s’éclaircit
Et dans ma tête qui bourdonnent,
Les abeilles !
J’entends rugir les plaisirs de la vie

Ça faisait longtemps que me taraudait l’envie d’un second vélo en plus du Bullitt pour me trimbaler aisément lorsque je n’ai rien à trimbaler, j’ai fini par arrêter un « cahier des charges » :
  • Pliant à roues de 20 pouces
  • Freins à disque
  • Moyeu SRAM Automatix à deux vitesses, automatiques donc
  • Transmission par courroie Gates Carbon Drive
  • Réutilisation de l’éclairage sur moyeu dynamo SON + Busch & Müller d’un ancien vélo

Les vélos pliants à cadre « mono-poutre » comme les Dahon Mu se prêtent bien à la transmission par courroie puisqu’ils sont dénués de triangle arrière, pas de modification à prévoir, et les gros tubes d’alu qui les composent sont assez rigides pour cette transmission.

Le choix du moyeu automatique est un peu à l’opposé du Rohloff de mon Bullitt mais cohérent avec ce projet de vélo urbain léger et simplissime.

La base de départ est une chinoiserie, le Hachiko HA-08 (la version « haut de gamme ») que je me suis faite rapporter de Singapour par des amis.
Les 11,5 kg annoncés sont bien sûr une vue de l’esprit, il en faisait bien 2 kg de plus !

Au menu, quasiment tout à changer hormis le cadre, la fourche et la direction : les roues sont affreusement lourdes, les freins inefficaces, la tige de selle descend toute seule quel que soit le serrage, la transmission n’est pas à courroie, les garde-boue sont symboliques, les pédales branlantes…

Les nouvelles roues :

Rayonnées moi-même

  • Jantes Kinlin Nb-R 406
  • Rayons Sapim Laser noirs
  • Pneus Kojak et chambres à air Schwalbe
  • À l’avant : moyeu-dynamo SON 20R
  • À l’arrière : moyeu SRAM Automatix version à disque anodisé noir, avec un pignon Gates CDC 20 dents
  • Roues sécurisées par des écrous Anti-Vandale

Malgré ces moyeux de respectivement 390 et 890 g, j’ai quand même gagné 1,2 kg sur la paire de roues d’origine !

Les nouveaux freins sont des Magura MT2 avec gaines blanches, même marque que ceux de mon Bullitt pour une maintenance simplifiée.
Et puis ça freine bien.

La transmission par courroie :

  • Boitier de pédalier à axe carré remplacé par un excentrique Trickstuff (les pattes arrières sont pour dérailleur)
  • Pédalier remplacé par l’Alfine mono-plateau acheté pour le Bullitt mais qui ne convenait pas à la ligne de chaine du Rohloff. J’ai ajouté 1,5 mm de rondelles au niveau du boitier de pédalier, et 0,5 mm de rondelles entre l’étoile du pédalier et le plateau pour parfaire l’alignement plateau / pignon.
  • Plateau Gates CDC 60 dents pour des développements de 4,55 m et 6,23 m.
  • Courroie Gates CDC.

L’éclairage :

  • SON Edelux à l’avant,
  • Busch & Müller Seculite Plus à l’arrière,

J’ai ce matériel depuis 2009, rien à redire c’est du solide.
Le câblage blanc du feu arrière est accouplé à la durite de frein avec des tronçons de gaine thermo blanche, discret.
Le feu arrière est fixé à un œillet pour porte-bagage.

L’assise :

La tige de selle est remplacée par une KCNC Ti Pro Lite 400mm noire en haut de laquelle vient s’accrocher le support d’un antivol Abus uGrip 501 blanc.

Pour compléter :

L’antivol Abus uGrip 501 blanc :
C’est l’antivol le plus salissant du monde !
Ce U de 1,750 kg type Granit X est entouré d’une épaisse couche de silicone blanc lui donnant une allure très design mais attirant la crasse comme un aimant.
Cependant cette gangue réduit passablement la largeur maximale des points fixes auxquels attacher le vélo, un mauvais point malgré la bonne note de cet antivol dans les tests de résistance.
Et puis lorsqu’il s’agit de porter le vélo dans un escalier, le poids de l’antivol se fait sentir…

Les mini garde-boue en plastoc d’origine vraiment nazes laissent la place à d’élégants garde-boue Contec constitués d’une latte d’alu anodisé noir, prévus pour roues de 700, que j’ai recoupés à la bonne longueur et recourbés pour mes roues de 20 pouces.

Un support de panier Klickfix sur la potence permet à mon vieux panier Rixen Kaul de reprendre du service.

À propos des pédales :

Petit jeu des différences entre les deux photos suivantes :

pédale intacte

pédale explosée

Ces pédales ne me plaisaient déjà pas, elle penchaient vers l’extérieur, me paraissaient vraiment cheap, l’une des deux n’aura tenu que 143 km avant d’exploser !

Je les ai remplacées par des pédales amovibles minimalistes Xpedo QRD XCF05ac

Au-delà, je pourrais changer selle et poignées pour de plus belles et plus solides, les poignées ne dureront de toute façon pas une éternité et j’ai horreur du caoutchouc qui s’effrite dans les mains moites (vécu avec un ancien vélo).
Une colonne de direction et un cintre noirs assortis au reste serait du plus bel effet.
Et puis pourquoi pas une fourche carbone pour alléger cette fourche en acier à ferrer les ânes ?
Jusqu’où savoir aller trop loin…

Question conduite, après 3 ans de Bullitt, cette direction très directe surprend et si ce n’est pas le vélo le plus léger du monde par rapport à son gabarit (11,5 kg aujourd’hui sans l’antivol et le panier), c’est fun, très réactif et ça roule bien, bref j’en suis très satisfait.

hachiko

hachiko

hachiko

hachiko

hachiko

SRAM Automatix, le moyeu libre d’esprit

Le moyeu Automatix de SRAM est un moyeu automatique à deux vitesses : lorsqu’on atteint une certaine vitesse, il passe en souplesse le second rapport, c’est simplissime !

Pour rétrograder — par exemple lorsqu’on va aborder une côte —, il suffit de relâcher le pédalage en étant à une vitesse inférieure au seuil de passage en seconde. Ce qui fait qu’évidemment lorsqu’on s’arrête, le moyeu repasse automatiquement en première, plus besoin de s’en préoccuper.

On ne choisit donc pas la vitesse à laquelle il change, ainsi à toute vitesse donnée ne correspond qu’un seul rapport, c’est en quelque sorte un « single speed étendu », dont l’absence de commande ne déplairait pas aux amateurs de fixies épurés (mais il n’existe pas en version pignon fixe).

Plusieurs versions sont proposées : roue libre, avec frein tambour à rétropédalage, ou pour frein à disque en finition anodisée argentée ou noire, le poids variant du simple au double (selon constructeur : 1420g le rétropédalage, 720g le disque).
Il faut savoir également qu’il existe deux réglages d’usine du seuil de passage en seconde correspondant à deux rayonnages : 28 ou 36 trous, optimisés pour certaines tailles de roues plutôt que d’autres (cf tableau en pied d’article). Enfin la version pour frein à disque comporte 32 trous mais le réglage n’est pas listé. SRAM est peu disert sur ses informations techniques…

C’est un moyeu que l’on trouve essentiellement monté sur des vélos urbains, car avec un ratio de 1,36 entre les deux rapports, il est conçu pour fournir une petite vitesse de démarrage ou de montée de côte, et une vitesse de croisière raisonnable sur le plat et la descente, la vitesse maximale plafonnant avec notre propre cadence de pédalage.
Le pignon et le plateau doivent alors être soigneusement choisis pour bien étager la transmission selon nos habitudes et la topographie usuelle. Trop courte et on aura l’impression de se trainer lamentablement, trop longue et elle sera trop fatigante, on aura du mal à monter les côtes.

À l’usage, il est assez agréable bien qu’un peu bruyant en roue libre et sur le second rapport. Cependant — et c’est son seul défaut — il peut arriver au démarrage que la roue libre dérape, ou que la seconde vitesse passe intempestivement lors de cahots.
Sa mécanique rustique n’est clairement pas comparable à la qualité d’un Rohloff (qui équipe mon autre vélo), le prix également (moins du dixième !).

Comment fonctionne-t-il ?

Le principe est le suivant : le mécanisme de changement de vitesse est contrôlé par des masselottes internes retenues par un ressort, lorsque la force centrifuge de la roue en rotation dépasse celle du ressort, les masselottes s’écartent et enclenchent la seconde.
Lorsque la vitesse diminue et la force centrifuge redevient inférieure à celle du ressort, il faut relâcher le pédalage pour que le mécanisme se désenclenche et retourne sur le premier rapport.

SRAM Automatix démonté

(cette photo est issue de cet article du site de Sheldon Brown)

Ajustement

Mon exemplaire est la version pour frein à disque, rayonnage 32 trous, donné pour une masse de 720g selon le constructeur, 890g selon ma balance de cuisine…
Monté sur une roue de 20 pouces, le point de changement du moyeu  est à environ 12 km/h, soit après même pas trois tours de manivelles, bien trop bas !

J’ai d’abord suivi la très simple recette de cet article pour modifier le point de changement : Il s’agit de détordre le ressort pour changer l’angle d’écartement des extrémités, ce qui augmente un peu son appui sur la masselotte, mais cette méthode plafonne au bout d’un moment, la vitesse du point de passage n’augmente plus et à force on risque de briser le ressort.
Seule solution : le changer ou en ajouter un second sur le pivot de la seconde masselotte. En fonction de ce que j’ai pu trouver dans mes pièces de bricolage d’appareils photo, ce sera l’ajout d’un second ressort qui me permettra de fixer le point de passage à 23 km/h.
Ainsi je vais pouvoir grimper la côte du Père Lachaise en première à bon rythme sans risquer de passer la seconde trop longue.

SRAM Automatix sans capot

SRAM Automatix détail masselotte

SRAM Automatix détail ressort

roueseuilkm/h
36 trous28 trous
20" / 40-406153012,114,8
20" / 47-406155012,215,0
20" / 54-406159012,615,4
24" / 47-507186014,718,0
24" / 54-507192015,218,6
26" / 25-559194015,318,8
26" / 35-559198015,619,2
26" / 40-559200015,819,4
26" / 47-559202015,919,5
26" / 50-559204016,119,7
26" / 54-559208016,420,1
26" / 57-559210016,620,3
26" / 60-559215017,020,8
26" / 37-590209016,520,2
28" / 20-622211016,720,4
28" / 23-622212016,720,5
28" / 25-622213016,820,6
28" / 28-622215017,020,8
28" / 30-622226017,821,9
28" / 32-622216017,120,9
28" / 35-622218517,321,1
28" / 37-622219017,321,2
28" / 40-622222017,521,5
28" / 42-622223017,621,6
28" / 47-622228018,022,1
28" / 50-622228018,022,1
28" / 54-622229518,122,2
28" / 60-622235018,622,7
27" / 32-630218017,221,1