Gates Carbon Drive : la transmission par courroie

La firme américaine Gates produit des courroies depuis longtemps équipant machines industrielles, agricoles, moteurs, voire motos (d’une marque américaine emblématique), et propose depuis quelques années une transmission à courroie pour vélo.

Gates Carbon Drive CDC

Cette courroie pour vélo Gates Carbon Drive, en polyuréthane armé de brins de carbone a une denture au pas de 11 mm, intermédiaire entre les deux standards industriels 8 et 14 mm : le pas de 8 mm a une denture pas assez profonde pour l’usage du vélo et risque de sauter plus facilement, tandis que le pas de 14 mm présente un rayon de courbure minimum trop important et aurait nécessité de trop grands pignons et plateaux pour obtenir les développements usuels des vélos ; un pas de 8 mm est alors apparu comme le bon compromis entre rayon de courbure et profondeur de denture.
Elle est également bien plus légère qu’une chaine.

Gates a produit une première gamme de transmission : CDC Mudport, puis une évolution avec la gamme CDX Centertrack, dotée d’une rainure centrale qui la rend plus rigoureuse quant à l’alignement des poulies, mais elle est mieux guidée, permet une tension plus faible, craint moins les débris dans les engrenages, est plus silencieuse, plus légère et moins chère.

Du point de vue utilisateur, les avantages sont :

  • Pas de lubrification, donc moins salissante
  • Facilité de nettoyage
  • Pas d’élongation contrairement à une chaine donc normalement pas de re-réglage
  • Très silencieuse
  • Durée de vie supérieure à une chaine (plus du double, ce site évoque une casse de courroie à 31 000 km)
  • Moins de risques de prendre un vêtement dans la courroie

Les inconvénients :

  • Chère

Les contraintes techniques

expliquent en partie la faible diffusion relative de cette transmission malgré ses indéniables qualités :

  • Le triangle arrière du cadre doit pouvoir s’ouvrir pour permettre le passage de la courroie car celle-ci ne peut s’ouvrir comme une chaine.
  • Le plateau et le pignon doivent être précisément alignés sinon au mieux la courroie sera bruyante et la transmission s’usera prématurément, au pire la courroie déraillera.
  • La courroie doit pouvoir être tendue, soit par des pattes arrières verticales coulissantes, soit par des pattes arrières horizontales, soit par un boitier de pédalier excentrique.
    Le défaut des pattes horizontales est que chaque dépose de la roue exigera de contrôler la tension de la courroie.
    Contrairement à une idée reçue, la tension n’a pas à être extrême, elle doit juste être suffisante pour éviter à la courroie de sauter. Gates fournit des outils pour la mesurer.
  • La rigidité du triangle arrière est déterminante pour la bonne tension de la courroie. Si le cadre n’est pas assez rigide, il sera difficile, voire impossible, d’obtenir la bonne tension, et on aura tendance à surtendre la courroie pour compenser, ce qui ne résoudra pas le problème, pourra augmenter le risque de saute ou de déraillement, enfin usera la transmission et les roulements prématurément.
  • Gates certifie les constructeurs après test de rigidité d’un cadre qu’ils auront fourni, et Rohloff, qui promeut cette transmission, ne fournit ses pignons pour courroie qu’aux fabricants certifiés ou aux particuliers ayant fait certifier leur vélo (il n’existe qu’un centre de test en Allemagne pour toute l’Europe !).
  • Les courroies existent en un certain nombre de longueurs et ne peuvent être ajustées comme une chaine au demi-maillon près, ce qui fait que le choix de développements possibles sera limité aux combinaison plateau / pignon / courroie compatibles avec l’écartement pédalier / moyeu arrière.
  • Pas de dérailleur externe, uniquement mono-vitesse ou moyeu à vitesses.

Pour approfondir :

Site Gates (en anglais), dont la page des ressources
Blog Gates présentant de nouveaux vélos utilisant une transmission à courroie
De beaux vélos à courroie sur Flickr

8 réflexions au sujet de « Gates Carbon Drive : la transmission par courroie »

  1. Bonjour,
    nous sommes constructeur de chars à voile je souhaite vous acheter des courroies, pignons AV  »(et pédaliers ») et pignons AR libres , comment puis-je procéder pour vous acheter cela ?
    Meilleures salutations,
    Jean-Philippe Krischer,
    Chars à Voile SEAGULL,
    3 rue des Glénans,
    Statue de la Liberté,
    56880 PLOEREN
    FRANCE,
    tel: 02 97 400 600
    mobile ::06 330 91 220
    website:
    or

  2. Bonsoir.
    Je suis en train d’étudier la construction de mon second vélo en bambou et j’aimerai lui mettre une transmission courroie .
    Pouvez vous m’aider à trouver un détaillant qui puisse me conseiller et me vendre ce matériel.
    D’avance, merci.
    Sportivement.
    JPZ

  3. Hello JeanBa,
    Je suis Elian, utilisateur de eBullitts dans le cadre de mon travail (plombier à vélo à Paris), je te sui avec quelques autres (Robin, gromath) sur vélotaf ou PCB…Bref !
    Je viens de me prendre un bullitt RAW et mes connaissances en moyeux/axes roues étant limitées et souhaitant profiter de tes recherches et (développement 😉 ) je viens te requêter !

    Je sais que les axes de roues sur les bullitts sont assez larges et je voudrai me faire de nouvelles roues dont l’arrière sur moyeu ROHLOFF, . Aussi voici mes questions :

    Idéalement quel modèle de moyeux correspondrait le mieux au bullitt sachant que j’ai commandé le vélo avec le kit gate ? (j’ai également les pattes qui vont bien).
    Voilà je ne sais pas trop quel est le choix le plus judicieux et s’il ya des modifs à faire.
    Merci d’avance du temps que tu auras pris pour lire ce message.

    Elian.

    1. Salut Elian

      Pour moi le Rohloff est ce qu’il y a de mieux, de plus fiable et donc qui offre la plus grande tranquillité d’esprit, juste une vidange par an, c’est pépère. Le mien approche les 10 000 km et se porte toujours comme un charme. Idem pour la courroie, si c’était à refaire, je referais exactement pareil.

      Ton cas est plus simple parce que ton cadre est officiellement compatible Gates et donc tu pourras commander un pignon Gates Rohloff moins cher que mon pignon Phil Wood.

      Si ce n’est déjà fait, je t’invite à lire en plus de cet article, celui sur mon Bullitt Rohloff + courroie qui contient déjà pas mal d’infos utiles, ainsi que celui sur le moyeu Rohloff.

      En complément, à propos de la tension de la courroie et d’après un copain (Franck, Pseudomyrmex sur le forum et cofondateur du PCB), sache que les pattes arrières horizontales Bullitt ne sont pas géniales car la dépose de la roue est relativement compliquée et il faut se retaper le calage de la roue et de la tension de la courroie. Je te suggère donc de plutôt commander les pattes arrières pour dérailleur externe et un boitier de pédalier excentrique, même si l’amplitude de réglage plus faible réduit le choix de ratios de transmission, c’est beaucoup plus simple à l’usage : la roue se dépose aisément et la tension de courroie n’est pas modifiée.
      Du reste je suis toujours satisfait de ma transmission avec plateau 55 dents, pignon 20 dents et courroie 111 dents, mais c’est le système CDC qui n’est plus fabriqué, il faut vérifier si la même chose existe avec la gamme Centertrack actuelle.
      Puisque tu es Parisien, si tu as besoin de contrôler la tension de ta courroie, tu peux me contacter pour passer à la maison, j’ai l’outil qui va bien.

      D’ailleurs ce serait certainement plus simple que tu passes à la maison voir mon Bullitt et en discuter.

  4. Bonjour,
    J’ai acheté un vélo cube avec transmission par courroie ( Gates) il y a deux ans pour une utilisation en vélo_taf.
    L’intérêt d’un tel achat était la facilité d’entretien et la longévité vanté sur de nombreux forums ou on parle de durée de vie supérieure à une chaine, jusqu’à 30.000km !
    La vérité est différente, après 5.000km seulement, les dents de la courroie se sont arrachées, sans prévenir, et là on est bloqué, plus de possibilité d’avancer sinon en portant son vélo.
    Après avoir contacté Cube, comme la date de garantie était dépassée depuis un mois, ils n’ont rien voulu savoir, refusant d’imaginer un défaut ou vice caché.
    Idem pour Gates qui fabrique les courroies, et qui, après m’avoir fait faire des photos, des mesures pour être sur du bon alignement des pignons, ce qui est le cas, m’ont simplement proposé de me facturer la courroie 36,99€ au lieu de 50€! Et oui, une courroie coute environ 4 à 5 fois le prix d’une chaine ! Donc réfléchir avant d’investir dans ce genre de matériel !!!!

    1. Bonjour Luc

      Je suis navré de lire ce qui vous arrive, mais attention, il n’y a pas « la » vérité, il y a des expériences individuelles dont les conditions peuvent varier.
      Si la courroie n’était pas fiable, depuis le temps cela serait remonté sur les forums, hors vous en convenez vous-même, vous y avez surtout lu des témoignages vantant la longévité de la courroie.

      Gates est un fabricant industriel qui fournit de nombreuses entreprises dans des domaines d’application bien plus exigeants et éprouvants qu’un vélo. Le risque d’un défaut de la courroie n’est probablement pas nul, mais il est certainement bien plus faible que celui d’une action extérieure comme les poussières ou la boue qui sont abrasives, les chocs divers qu’elle peut subir à l’usage ou que sais-je encore…
      Le personnel de Gates a peut-être considéré que l’usure de votre courroie ne peut avoir pour cause un défaut de fabrication mais plutôt de mauvaises conditions d’utilisation justifiant le refus de prise en charge, mais vous proposant tout de même un geste commercial alors que vous n’êtes pas un client direct, ce qui est plutôt sympathique.
      Cube est à mon sens plus critiquable, ils auraient peut-être pu faire un geste qui ne leur aurait pas coûté grand chose.

      Le compteur de mon Bullitt affiche 11625 km en plus de 5 ans et, hormis la disparition normale de la couleur bleue sur sa surface d’appui, la courroie ne présente pas d’usure notable, je n’ai pas eu à revoir sa tension et j’ai rarement eu besoin de la nettoyer ; mais je fais principalement de la ville, elle n’est encrassée que de la suie des pots d’échappement.
      Je reste tout à fait satisfait de cette transmission, j’en ai équipé mon vélo secondaire pliant, et très honnêtement je ne conçois plus d’investir dans un vélo doté d’une chaine.

      Je vous souhaite bon courage.

Qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.