Bullitt, le transport aéré

Pendant un grand démontage-nettoyage annuel, voici mon Bullitt sans la cabine, juste le plancher, le siège enfant avec son harnais 5 points et les barreaux latéraux de la cabine, ça lui donne tout de suite une allure plus sportive !

bullitt et siège

7 réflexions au sujet de « Bullitt, le transport aéré »

  1. Bonjour Jeanba, merci pour ton blog j’y ai pêché plein d’infos! Saurais-tu m’aider à trouver un harnais pour mon bullitt? Ou as-tu acheté le tien, pourrais-tu me donner un lien?

    Merci!

    1. Salut, ravi que mes petites infos servent à d’autres, elles sont là pour ça !
      La ceinture 5 points vient d’un simple siège réhausseur d’enfant pour voiture, j’ai démonté les sangles et je les ai fixées au dos du siège à l’aide d’une longue sangle comme j’ai pu, c’était un peu du bricolage.

        1. Je m’en suis débarrassé il y a un moment déjà, il était trop petit pour mon fils.
          Mais j’imagine que tu dois pouvoir trouver un réhausseur pas cher d’occase ou en promo, il te suffira de vérifier que les sangles peuvent se démonter.

  2. Bonjour Jean-Ba,
    Cela n’a rien à voir avec l’article !
    peux tu me dire si un cargo se conduit d’une seule main en effet j’ai perdu l’usage du bras droit suite à un accident, j4ai fait du vélo classique, mais c’est dangereux, tombé plusieurs fois, et la dernière gravement ; par contre je ne renonce pas à me déplacer avec ma force musculaire car j’ honni les caisses en métal.
    je recherche un 2′ 3 roues adapté à mon handicap, le cargo, semble stable, bas, il faut que je « monte à panam, c’est loin pour essayer, bien que les bullits soient hors de prix, pour moi, (marché d’occaz des livreurs ?).
    merci de me donner ton avis et pourquoi pas essayer une 2ou 3 jours avec un bras.
    je suis à côté de chartres, et y’a rien pas d’assos vélo réparation. je ne connais pas d’atelier non plus ici c’est la bagnole qui règne, la campagne.
    Voilà mes recherches.
    Au plaisir de vous lire.
    Alexandre

    1. Hello,

      Pour ma part je dirais que ça peut se conduire à une main mais la position sportive (penché en avant) du bullitt n’est pas la plus confortable pour cet usage car le cul a tendance à glisser vers l’avant de la selle. En tournant la potence vers l’arriere, et avec un cintre type hollandais et une selle confortable ça doit le faire mais ça dépend de ta taille, tes habitudes, etc. Tu es dans quel coin?

  3. Bonjour Alexandre.

    Permet-moi de te féliciter pour ton courage exemplaire !

    Un biporteur se conduit à peu près comme un vélo normal, mais avec plus d’amplitude dans le louvoiement naturel d’un vélo à cause de sa longueur plus importante, et au début on a tendance à trop contre-braquer et accentuer ce louvoiement. On peut arriver à rouler d’une main, mais l’arrêt et le démarrage me semblent plus délicats à gérer d’une main. Je sais aussi que je ne connais personne qui parvienne à rouler sans les mains comme on peut le faire avec un vélo normal, c’est peut-être un signe. Lorsqu’on est chargé, ça peut aussi rendre la conduite plus difficile. Bullitt (et sans doute d’autres fabricants) propose en option un amortisseur de direction qui peut aussi aider.

    Parmi les biporteurs, il y a aussi les longtails, à porte-bagage plus longs, comme la gamme des Yuba. Je n’en ai jamais essayé, mais il me semble qu’ils sont plus simples à conduire qu’un biporteur à plateau avant comme les Bullitt ou les Douze…

    Les triporteurs ont certains défauts : généralement plus encombrants et lourds, ils ne permettent pas toujours de prendre les pistes cyclables. À part certains modèles comme le Butchers & Bicycles dotés d’un système de bascule latérale, ils ne peuvent pas se pencher dans les virages pour contrer la force centrifuge, du coup on peut difficilement tourner au-delà d’une certaine vitesse. Mais je suppose qu’on peut les conduire d’une main sans trop de difficulté.
    Le Nihola est un petit triporteur assez sympa, maniable, pas trop lourd, il me semble une piste intéressante à considérer.

    L’assistance électrique peut aussi être une option intéressante pour aider au démarrage et en côte, on trouve des modèles à assistance chez la plupart fabricants.

    Bien sûr un essai en vrai sera nécessaire pour que tu puisses affiner ton choix. Le réseau de boutiques Cyclable en propose pas mal, après ça dépend des boutiques. Si tu as l’occasion de monter à Paris, la boutique Cyclable 120 bd Diderot pas loin de la place de la Nation est assez bien fournie en exemplaires.

    Quant à l’entretien, en effet il te faudra te débrouiller s’il n’y a rien alentours, mais la mécanique vélo est assez simple, on trouve quantité de tutos sur le net, on peut commander outils et pièces sur tout un tas de sites de VPC, bref ça ne me semble pas insurmontable, on peut même trouver ça passionnant !
    À part bien sûr qu’on a souvent besoin d’une seconde main, et donc d’aide d’une seconde personne.

Qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.